Tour de l’Osse, Cap Corse

A la découverte du Cap Corse et … des ses fortifications! Aujourd’hui, on vous fait découvrir la Tour de l’Osse.

 On ne résiste pas à l’envie de partager avec vous de beaux clichés… DSCF0329 DSCF0376

La Tour de l’Osse que l’on ne peut pas louper depuis la route.

Le Cap Corse était la partie de l’île la mieux défendue. De nos jours on a dû mal à se rendre compte de la densité de l’appareillage défensif car un bon nombre de tours ont disparu et certaines d’entre-elles sont en partie détruites. Dès le XVème siècle, les Cap corsins se sont tournés vers la mer, ce qui fait d’eux les premiers corses de l’île a s’être ouverts au continent. A l’époque pisane déja, le commerce du vin était pratiqué. (Source: Tours et citadelles de Corse, Laurent Chabot)

L’avantage du système défensif dans le Cap corse c’est qu’il offre de belles perspectives de balades sans égal dans le reste de l’île du fait de l’état de ces tours!

Et quand on découvre les panoramas des sites fortifiés on ne peut qu’avoir envie de les découvrir et de les redécouvrir.

Un petit aperçu des environs de la Tour de l’Osse…

DSCF0347

Beauté sauvage et eau turquoise, on en redemande!

Premier article sur le sujet et il y en aura d’autres car les Tours sont en Corse partie intégrante du paysage et de l’histoire locale.

Avec elles, c’est tout l’histoire d’un pays, d’une région qui se dévoile, intimement liées à l’histoire des habitants.

Nous aurons l’occasion de vous faire découvrir de nouvelles fortifications d’ici et d’ailleurs!

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              

Jean Moulin et Albertville

Il y a 70 ans, le 27 mai 1943, le Conseil National de la Résistance (CNR) était créé. A sa tête, Jean Moulin.

Un article pour rendre hommage à l’homme qui l’a été, à toutes les valeurs qu’il a porté et qui ont été à l’origine de la création du CNR.

Par ces temps de crise tant politique, économique que moral, il est bon de se souvenir du combat qu’ont mené des hommes à une époque pas si lointaine, pour la Liberté.

Sans doute le savez-vous, Jean Moulin a été sous-préfet d’Albertville.

En obtenant ce titre, il devient le premier plus jeune sous-préfet de France.

Nous sommes en 1925, Jean Moulin a alors 26 ans.

Huit ans plus tard, « Rex » alias « Max »  est arrêté par la Gestapo à Caluire.

Il meurt dans le train qui le transporte en Allemagne.

Les « cendres présumées de Jean Moulin » reposent aujourd’hui au Panthéon.

A Albertville, le lycée Jean Moulin lui rend hommage.

100_4468100_4518

 

Parc de Saleccia

Avec la fraîcheur de ces derniers jours, le soleil qui joue à cache-cache, le moral n’est pas vraiment au beau fixe…

Et pourtant, le Printemps est là et même si les plus démoralisés d’entre-nous ont dû mal à le croire, d’ici quelques semaines c’est l’été qui devrait pointer le bout de son nez!

Ce matin une idée a germé… A l’approche de l’été, souvenirs de nos promenades passées en Balagne, du côté d’Ile Rousse, me revient en tête : le Parc de Saleccia.

Fermez-les yeux et suivez le guide!

DSCF7329

DSCF7213DSCF7142DSCF7179DSCF7205

« Fondons nos âmes, nos coeurs,

Et nos sens extasiés,

Parmis les vagues langueurs

Des pins et des arbousiers. »

écrivait Verlaine.

Ainsi, ce sont  7 hectares de végétations corses et méditerranéennes que vous offre le Parc de Saleccia.

Vous y découvrirez des plantes de l’île de beauté mais aussi d’Afrique, d’Australie, de Californie et de bien d’autres horizons encore!

En plus d’être un espace de quiétude, le parc est aussi ludique avec ses 30 panneaux explicatifs qui le jalonnent.

DSCF7219

Et le Parc vous réserve encore bien des surprises au détour d’un sentier…

DSCF7277

On est même retourné en enfance avec cette cabane féerique  au coeur du maquis!

DSCF7282

Pour en savoir un peu plus sur le Parc, consultez les horaires d’ouverture, voir le plan d’accès, c’est par ici:

 http://www.parc-saleccia.fr/

 

Nous espérons avoir pu égayer votre journée!

préparez vos guiboles

A vous de jouer!

Sac au dos, vous avez pris le chemin de la rando ou enfourché votre vélo?

Une photo souvenir d’ici ou d’ailleurs?

Un petit mot à nous faire parvenir?

Prétez-vous au jeu, envoyez nous votre photo coup de coeur à l’adresse suivante: savoie7@live.fr

Merci de nous préciser le lieu, la date de votre promenade/visite ainsi que vos conseils si nous souhaitons emprunter le même chemin (avantages, inconvénients, les petites choses à prévoir et bonnes à savoir!).

N’oubliez pas de nous préciser pourquoi vous avez choisi de nous faire partager ce lieu plutôt qu’un autre…

Et si en plus de ça vous avez de bonnes adresses,  faîtes passer le mot nous transmettrons!

Bon vent à tous !

Et à très vite pour de nouvelles aventures!

Fora di strada : Sur les sentiers de Corse

En ce beau dimanche où nous fêtons les Mamans, peu d’entre-vous le savent mais c’est aussi la Fête de la Nature. Cette année elle a débuté le 20 mai et se terminera le 26. Alors, c’est l’occasion toute trouvée pour vous faire découvrir une émission sur le Patrimoine Méditerranéen et en particulier celui de la Corse. Beauté des Paysages oblige, l’émission dont je souhaite vous parler est une invitation au voyage!

Fora di Strada est une émission qui nous propose de découvrir le patrimoine naturel, culturel de l’île de beauté en dehors des sentiers battus. Ludique et plaisante à regarder! Autant vous dire que tout le monde y trouve son bonheur, les petits comme les plus grands!

Voici le lien où vous pourrez visualiser les épisodes déjà tournés, avoir accès aux thèmes des prochains et connaître les horaires de transmission de l’émission pour les plus chanceux qui voudraient suivre les aventures de Léa et Paul directement sur Via Stella:  http://www.foradistrada.com/

Et pour terminer, je ne résiste pas à l’envie de vous faire partager cet épisode sur Porto-Vecchio, ville natale de Christophe…